It's oh so kawaii

Boui boui, petite brocante et tentatives de couture

03 oct. 2011

_Ce matin, de nouvelles difficultés à aller voir mes blogs préférés sur canalblog me confortent dans ma décision. Désormais, It's oh so kawaii, ça se passe ici :

O

O

iosk.net

 

_J'espère que vous vous y plairez, visuellement c'est un petit peu moins chargé qu'ici (mais toujours aussi haut en couleurs).

_N'oubliez bien sûr pas de changer l'adresse dans vos favoris et le flux dans votre netvibes ! À tout de suite (de nouveaux petits articles à venir) !

O

Posté par sierralemon à 09:26 - La douce mélopée du bavardage ? - Commentaires [3] - Permalien [#]

30 sept. 2011

La Guerre est déclarée

La-guerre-est-déclarée

la-guerre-est-declaree-2

guerre

O

_Les films de Valérie Donzelli se regardent comme on lit un conte. Après le fabuleux Reine des pommes, j'ai enfin vu cette semaine La Guerre est déclarée. Une grosse attente mais pas de déception.

_Roméo et Juliette s'aiment et ils ont très vite un enfant, qu'ils nomment Adam. Mais Adam vomit "de façon spectaculaire" et a constamment la tête penchée, toujours du même côté. Je doute que je casserais un quelconque suspense en vous annonçant qu'il s'avère qu'Adam a un cancer. On l'a lu partout, ce n'est pas un film triste, puisqu'il s'agit d'un film axé sur le couple Roméo/Juliette, sur les liens qui les unissent - au-delà même de l'amour pur et simple.

_Un très joli film qui mérite qu'on se déplace au cinéma (déjà plus d'un million de spectateurs - si ça c'est pas chouette).

O

20 sept. 2011

pictures

1 Cracks. Angleterre, 1934, dans un pensionnat pour jeunes filles. Innocence et noirceur. Un début plein d'intérêt, et puis finalement un drôle de film - on finit par se demander quel en est le propos. À regarder cependant pour les coiffures et les tenues d'Eva Green.

2 Un été italien. Colin Firth interprète pour ce film un veuf qui se retrouve tout d'un coup seul avec ses deux filles et accepte un poste à l'université de Gênes. L'été verra naître les premiers émois amoureux de la plus grande, tandis que se dissipent très doucement les cauchemars de la seconde... Un coup de coeur.

3 Potiche. Divertissant, avec un côté kitsch totalement assumé qui n'en demeure pas moins agaçant à certains moments du film.

4 Secrets et mensonges. J'ai été voir Mike Leigh pour la première fois au cinéma avec Vera Drake, un tantinet dépimant quand même. Quelques années plus tard, j'ai vu Be happy qui m'a un peu déçue - trop de critiques dithyrambiques peut-être. Et puis, il y a quelques mois, Another year s'est révélé être pour moi un très bon moment au cinéma. J'ai retrouvé le même plaisir avec Secrets et mensonges, emprunté dans ma bibliothèque et palme d'or à Cannes en 1996 - le scénario : après le décès de sa mère adoptive, Hortense, une jeune femme noire londonienne, entreprend des démarches pour retrouver sa mère biologique. Elle découvre que celle-ci est une femme blanche complètement paumée vivant dans un quartier ouvrier...

5 La reine des pommes. Frais, unique en son genre et plein de trouvailles. Autre petit coup de coeur de cette sélection !

6 La vérité nue. Plutôt chouette. Le propos : une jeune journaliste enquête sur un événement scandaleux qui a mis fin à la carrière publique de deux célèbres anciens animateurs de télévision. Encore un film où figure Colin Firth (décidément !).

O

films-blog1

films-blog2

potiche

films-blog4

films-blog5

films-blog6

O

_Et puis aussi Super 8, beaucoup aimé, plein de charme et de drôlerie - et avec la gracieuse Elle Fanning.

O

19 sept. 2011

brèves

PICT0220

PICT0215

O

Lire tous les Chat du rabbin de Joann Sfar à la suite.
Manger du chocolat au lait pétillant, qu'on laisse fondre contre son palais en attendant impatiemment que ça craque et que ça crépite.
Avoir très très très envie de voir La guerre est déclarée de Valérie Donzelli - après avoir A-DO-RÉ La reine des pommes.
Arborer depuis quelques semaines un pochoir de ses propres sandales comme marque de bronzage - et avoir l'air bête en ballerines.
Depuis, avoir ressorti les collants et les bottes.
Finir deux romans dans la même matinée (Syngué sabour. Pierre de patience d'Atiq Rahimi et Les trois lumières de Claire Keegan), et enchaîner sur un documentaire sur Roald Dahl.
Toujours prendre moules-frites quand on sort dans la ville au bord de la mer où on travaille. Dernières en date : moules-frites au curry (après la grosse déception des moules-frites au bleu la semaine précédente).
Découvrir Glasser par hasard au travail et décréter sur le champ qu'on aime vraiment vraiment.
Se remettre enfin derrière les fourneaux (cookies aux m&m's et chips de pomme façon le Bleu du Citron).
Se régaler à la lecture de Changement de décor de David Lodge (publié pour la première fois en 1975) en y retrouvant des universitaires à forte libido et l'ironie qu'on avait déjà tant aimé, par exemple, dans Pensées secrètes.
Beaucoup aimer la nouvelle chanson de Chairlift, Amanaemonesia, et ses accents 80.

O

O

30 août 2011

minérales

pierre1

pierre2

pierre3

pierre4

O

O

Poétiques et précieuses, les créations de Cori Kindred sur Etsy.

O

Posté par sierralemon à 09:52 - Quand je craque/succombe... - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,



28 août 2011

littles boxes

houses

hello penny sur Etsy

O

Posté par sierralemon à 13:07 - Quand je craque/succombe... - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

25 août 2011

pictures

_Encore de chouettes films :

1 Animal kingdom. Melbourne. Joshua vient de perdre sa mère et part vivre auprès de sa grand-mère et de ses oncles, malfrats vivant de braquages et de magouilles en tous genres. Des images léchées, de la musique sombre, parfois aérienne, lancinante.

O

2 Jack goes boating. Le premier film de Philip Seymour Hoffman comme réalisateur. L'amour naissant entre deux paumés, deux inadaptés qui tentent tant bien que mal de mener leur vie au mieux, d'aller de l'avant. Des personnages somme toute très attachants - Philip Seymour Hoffman avec des dreads ! Pendant le film, l'impression de regarder du théâtre - avant de découvrir lors du générique qu'il est effectivement adapté d'une pièce.

O

3 La vie au ranch. "Discuter, boire, fumer, danser" nous dit le résumé du film qu'on trouve ça et là sur internet. Pas faux. Un film plutôt frais, plein de vie.

O

4 In her shoes. Deux soeurs qui ne se ressemblent pas du tout - Toni Collette et Cameron Diaz. Des histoires de coeur, mais aussi des moments où il faut apprendre à s'aimer soi-même. Un film léger mais pas nian-nian pour autant.

O

5 Stella. Stella entre en sixième mais, hasard de l'alphabet, dans un collège qui accueille habituellement des élèves plus aisés qu'elle. Récit d'une année où elle va mener comme une double-vie, découvrant à la fois de nouveaux horizons et évoluant le soir dans le bar de ses parents (un petit coup de ♥).

O

O

animal

O

jack-goes

O

ranch

O

shoes2

O

stella-blog

O

_Et puis il y eut le nouvel Harry Potter sur grand écran et à coup de dragibus, ainsi que Paul (avec Nick Frost et Simon Pegg), munie d'une chupa chups à la pomme - drôle et divertissant.

O

21 août 2011

Prodigieuses créatures, de Tracy Chevalier

PICT0008 copie

O

_Il n'est pas toujours facile de dire pourquoi on a aimé tel film ou tel livre.

_C'est peut-être tout d'abord le nom de son auteur, Tracy Chevalier qui m'a attirée, m'évoquant le doux parfum de mystère entourant La Dame à la licorne et La Jeune Fille à la perle. Ou la photo qui figure en bandeau, deux jeunes femmes sur une plage qui ne sont pas sans évoquer pour moi La leçon de piano.

_Il y sera question d'amitié entre deux femmes, d'histoires d'amour avortées, d'ammonites et autres fossiles, de créatures étranges qui représentent un certain danger pour les esprits du XIXe siècle - car elles ne correspondent pas à ce que nous disent les Écritures et, en filigrane, de la place dévolue aux femmes, de quelque condition qu'elles soient, dans la société au XIXe siècle. Il y sera de Mary Anning, personnage qui a réellement existé et a joué un rôle primordial dans toutes ces découvertes.

_On aperçoit à la dérobée Jane Austen. On est curieux d'aller ouvrir un livre sur les fossiles et sur les dinosaures à la bibliothèque. On aurait presque envie de faire le voyage jusqu'à Lyme Regis, dans le Dorset, pour voir de ces yeux ces extraordinaires falaises qui renferment de prodigieuses créatures.

O

Posté par sierralemon à 22:45 - Les calligraphiques - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 août 2011

brèves

PICT0042

PICT0052 PICT0059

O

Regarder Camelot, avec Eva Green et James Purefoy (Marc Antoine dans Rome). Ne pas se remettre de la tête de benêt qu'a le roi Arthur et faire plein de commentaires sur les invraisemblances et sur les choses débiles qui s'y passe - notamment les blessures qui disparaissent en une nuit.
Rendre son appartement.
Avancer dans la dernière saison de Desperate housewives.
Passer encore une soirée à jouer au Time's up - toujours aussi hilarant.
Acheter deux fois le même numéro de Glamour juste pour les jolies pochettes à lunettes qui sont vendues avec (et après avoir fait tous les tabac-journaux de la ville).
Rêver du travail alors qu'on est en vacances. Sacrée moi, je me reconnais bien là.
Tester enfin le plastique fou qu'on a acheté il y a cinq ans de cela, et appeler toute la maisonnée, le nez collé au four à regarder le plastique se tortiller et se ratatiner (à tester : le sèche-cheveux, comme vu sur youtube - taper shrink plastic). Dessin honteusement copié par-dessus l'épaule de Kate Wilson.
Chercher en vain la laine pour finir le Totoro en crochet dans les cartons du déménagement, stockés au garage.
Finir Le Goût des pépins de pommes et se dire que c'était encore là un très joli livre.
Traîner sur des blogs très inspirants : Say hello to tschau tschüssi (avec ses innombrables trouvailles choupi et colorées) et A slippery maiden (DIY, photos, jolies robes et découpages - vu sur le blog de Jena).

O

think on

[source : a slippery maiden]

O

28 juil. 2011

I feel like I win when I looooose

_Une vidéo qui me met en joie, tirée du film Muriel avec Toni Collette et Rachel Griffiths (vue depuis dans Six feet under) :

O

O

_De là, et après un après-midi à travailler sur fond de bande originale de Mamma Mia !, une séance dvd s'imposait - avec pour justification, la présence de Colin Firth au casting.

mamma_mia

O

_Un film à classer dans le genre films-doudou qui n'égalera jamais pour moi Le Journal de Bridget Jones (et oui - encore la faute à Colin Firth ?). Des personnages attachants mais un scénario plutôt limite - heureusement que dans l'histoire, il y a Abba.

O

Posté par sierralemon à 16:18 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,



Fin »
Les tags It's Oh So Kawaii :